Comment réaliser un lambourdage en bois ?

lambourdage en bois

Pour réaliser une terrasse en bois sur les lambourdes, un après-midi et un peu d’énergie suffisent. La terrasse en bois établit une connexion entre votre intérieur et le jardin, ce qui est un excellent moyen d’augmenter l’espace de vie par beau temps. Les lambourdes constituent le cadre de fixation des dalles de la terrasse. Si la pose de ce type de terrasse en bois respecte les règles, les bricoleurs novices peuvent tout de même y accéder facilement.

Pourquoi les lambourdages sont-elles importantes ?

C’est la première étape de l’installation de la terrasse, si vous voulez profiter de la terrasse composite de manière durable, il est impossible de la couper. La lambourde est importante car elle : assure l’isolation thermique, la ventilation et la circulation de la pluie des lames ; définit la planéité du sol ; et augmente la résistance des lames dans l’utilisation quotidienne. La lambourde est donc un élément indispensable de la terrasse. Qu’il s’agisse de la qualité des matériaux ou de la pose, vous devez être rigoureux. La lambourde ne doit pas toucher directement le sol. Elle doit reposer sur une cale en PVC autodrainante. Il s’agit d’un élément structurel permettant la fixation de panneaux décoratifs (panneaux de terrasse). Ces petites cales en PVC permettent de drainer correctement la structure de la terrasse et de régler les éventuels défauts du sol. Cela permet également d’augmenter la durée de vie de la structure et donc la durée de vie de la terrasse en bois. Pour plus d’informations, rendez-vous sur cette page

Les types de lambourdes !

Solives en aluminium : placées sur un sol plat, stable et dur. Elles sont résistantes à la corrosion et garantissent une très longue durée de vie (25 ans et plus). Qu’elles soient posées sur du béton ou non, il est recommandé d’utiliser des solives en aluminium, notamment dans les régions aux conditions climatiques extrêmes : bord de mer, montagne et zones touchées par les termites. Ensuite, les poutres en bois composite : attention à l’utilisation des poutres composites. Elles ne sont pas structurelles (non porteuses), elles doivent être posées à plat sur toute leur longueur (sur des dalles de béton, d’anciens dallages ou carrelages). Aucune cale ne doit être placée sous ce type de poutrelle, ce qui signifie que la poutrelle ne peut être installée que dans un sens, c’est-à-dire dans le sens de la pente, afin que les eaux de pluie puissent s’écouler. Enfin, n’installez jamais de solives composites sur le socle réglable. Vient ensuite la lambourde en bois naturel : elle doit être traitée et autoclavée pour éviter les désagréments dus à l’humidité (niveau IV minimum), et elle est certifiée par le label CTB B+. Si vous choisissez des lambourdes bois exotique, vérifiez qu’elles proviennent de forêts tropicales gérées durablement, car la déforestation est un vrai problème pour notre planète.

Installation de la plaque de pont sur les lambourdes !

Les planches sont placées perpendiculairement aux solives. En partant de l’extérieur de la terrasse, placez une cale de dilatation de 10 mm entre le mur et le côté de la planche. L’autre extrémité doit se trouver au milieu de la solive. Utilisez l’équerre pour faire des ajustements, puis découpez votre marque. Avant de visser, exposez les panneaux de finition couverts par la première lame de terrasse. Faites le trou pilote à 20 mm vers l’arrière. Fixez la planche à l’aide des vis pour planches de terrasse. Calculez ensuite la longueur de la planche suivante en laissant une entaille de 2 mm. Posez et coupez avec un surplomb de 15 cm, ce qui équilibrera parfaitement la planche. Traitez toutes les lames de la même manière et avancez vers le mur de façade ligne par ligne. Laissez 4 à 7 mm de jeu entre chaque rangée en plaçant des entretoises. Installez des panneaux décoratifs qui cacheront les solives. Pour des raisons esthétiques, cela peut se faire en installant des profilés des deux côtés de la terrasse.

Conception et aménagement de terrasses en bois en Alsace
Pour prendre soin de ses fleurs : les outils et appareils indispensables