Piscines d’extérieur : implantation et installation, bon à savoir avant construction

Avoir une belle piscine dans son jardin est un vrai prestige et si vous avez la chance d’avoir un grand jardin encore sans piscine, pourquoi ne pas songer à en installer une ? Cependant, avant d’en arriver là, vous devez avoir certains renseignements en votre possession. Le guide qui va suivre vous aidera à déterminer les étapes à suivre avant de procéder à l’installation d’une piscine.

Déterminez la forme de la piscine de vos rêves

Contrairement aux idées reçues, les formes de piscine sont réellement importantes et le choix se fait souvent, selon deux critères : vos besoins et la taille du terrain sur lequel vous prévoyez d’installer la piscine. Notez donc que les piscines rectangulaires sont faites pour optimiser l’espace disponible. Les modèles haricot sont faits pour ceux qui apprécient l’harmonie de la décoration tandis que les piscines ovales sont faites pour faire de belles longueurs. Enfin, retenez que les piscines rondes sont idéales pour se détendre ou pour jouer. Vous pouvez choisir un bassin préfabriqué en coque ou opter pour une construction classique d’une piscine.

Choisissez l’emplacement de votre bassin

Après avoir choisi la forme de votre piscine, vous devez prendre des décisions quant à son emplacement. Cette étape est importante puisque la distance maison-piscine doit être la plus pratique possible. En outre, selon les spécialistes, il est utile de bien exposer la piscine au soleil et de bien l’exposer au vent. Par ailleurs, il faudra aussi placer la piscine de manière à que vous soyez à l’abri des nuisances sonores lorsque vous profiterez de votre bassin. Bien sûr, il faudra que vous engagiez un professionnel pour qu’il étudie la qualité du sol pour l’implantation et pour vérifier le dénivelé du terrain sur lequel vous souhaitez placer la piscine.

Prenez connaissance des lois en vigueur

Il est vraiment utile de prendre connaissance des lois en vigueur concernant l’installation d’une piscine dans son jardin. De cette manière, vous serez à l’abri des sanctions diverses en cas de contrôle et en plus, il s’agit de prendre des précautions concernant la sécurité. À ce propos, notez bien que si votre piscine a une surface de moins de 10 m², vous n’aurez pas besoin de déclarer les travaux. Une piscine ayant une surface comprise entre 10 et 100 m² nécessite une autorisation et au-delà de 100 m², vous devrez avoir un permis de construire. N’oubliez pas de sécuriser votre piscine, quelle que soit sa taille et sa forme, c’est aussi la loi qui l’exige.

Puis je avoir un sauna ou un hammam chez moi ?
Jacuzzi, bain à bulles, balnéo : quels sont les aménagements bien-être possibles pour chez moi ?