Abris de jardin en résine : réglementation et déclaration, bon à savoir

Les abris de jardin en résine sont actuellement très prisés puisqu’ils sont abordables en plus d’être faciles à mettre en place. De plus, ils ne nécessitent que très peu d’entretien et malgré cela, ils sont capables de résister aux intempéries. Cependant, avant d’acquérir un abri de jardin en résine, il faut tenir compte de certaines lois afin d’éviter d’éventuelles sanctions.

La déclaration de l’installation est-elle utile ?

La loi est assez claire en ce qui concerne les abris de jardin en général et les modèles en résine sont donc aussi concernés. En effet, tant que la surface au sol est inférieure à 5 m² et tant que la hauteur depuis le sol ne dépasse pas 1,80 mètre, aucune déclaration de travaux ne sera nécessaire. Par ailleurs, il serait nécessaire de déclarer les travaux à la mairie si l’abri de jardin en résine a une surface comprise entre 5 et 20 m² et une hauteur depuis le sol inférieure ou égale à 12 mètres.

La bonne nouvelle c’est que les modèles en résine ont rarement une surface supérieure à 20 m². Donc, au niveau des autorisations, les choses seraient assez légères.

Le permis de construire est-il nécessaire ?

Pour ce qui est du permis de construire, il sera exigé si l’abri de jardin que vous prévoyez d’acquérir a une surface supérieure à 20 m² ainsi qu’une hauteur depuis le sol supérieure à 12 mètres. Bien évidemment, il faudra aussi déclarer les travaux dans ce cas-là. Notez aussi que même si l’abri de jardin a une surface inférieure à 5 m², mais que sa hauteur est supérieure à 12 mètres, le permis de construire sera nécessaire ainsi qu’une déclaration de travaux.

Enfin, ceux qui opteront pour un abri de jardin ayant une surface supérieure à 20 m² et une hauteur supérieure à 12 mètres devraient avoir un permis de construire.

Y a-t-il des taxes à payer ?

Concernant les taxes, la loi est également très claire : ceux qui souhaitent installer ou construire un abri de jardin d’une surface supérieure à 5 m² doivent payer une taxe d’aménagement. Bien évidemment, le montant de la taxe en question dépend de la surface du dispositif de rangement pour le jardin. Le calcul de la taxe d’aménagement est assez compliqué, mais généralement, il est effectué au moment où l’on demande l’autorisation pour les travaux.

Pour le cas des abris de jardin en résine, il n’y a généralement pas de grands problèmes. En outre, des modèles intéressants vous attendent sur https://www.mr-bricolage.fr/